topblog Ivoire blogs

14/07/2010

LE PROGRES NE PEUT ARRIVER SANS LIBERTE

"Lorsque dans le cours des événements humains,
il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l'ont attaché à un autre et de prendre, parmi les puissances de la Terre, la place séparée et égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit, le respect dû à l'opinion de l'humanité oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation(...)
Mais lorsqu'une longue suite d'abus et d'usurpations, poursuivant invariablement le même objectif et qui manifeste une intention de les asservir au plus grand des despotisme, il est de leur droit et de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future"


Extrait de la déclaration d'indépendance des Etats Unis d'Amérique,4
juillet 1776


Ce paragraphe est à mon avis,le meilleur résumé de la pensée des pères
fondateurs des USA,le fondement de ce qui est aujourd'hui la plus grande
démocratie du monde!
Mais au delà des USA,ce textes comporte une vérité qui est adressée à tous les hommes, à tous les peuples qui manifestent à un moment de leur histoire le besoin de prendre leur destin en main et de s'affranchir de tous les liens qui les maintiennent dans un état d'asservissement. Nous nous devons,nous avons le devoir de faire de notre continent,une Afrique qui aura sa place parmi les puissances de la terre,pour laisser à nos enfants,une terre de liberté,d'espoir et un refuge pour tous les peuples du monde en quête de prospérité et de démocratie!

Penser au delà de la Côte d'Ivoire

A l'aube de la célébration du cinquantenaire de notre pays,il nous faut prendre un nouveau départ,penser au delà de la Côte d'Ivoire,penser l'Afrique toute entière.Nous en avons la responsabilité parce que nous savons mieux que quiconque ce qu'il en coûte de vouloir briser les chaines de la néo-colonisation.Il est plus que temps de sortir de cette naïveté qui nous a fait longtemps croire que nos États avaient des amis qui viendraient à leur secours.Tout est un jeu d'intérêt.Et à ce jeu là,nous sommes perdant.
Nous tenons pour évidence pour elle même la vérités suivante: il nous faut sortir de ce capitalisme d'État qui veut que l'économie de marché soit l'apanage des pays riches et tandis que l'on réserverait l'étatisme (notamment dans la gestion déléguée de nos États par les ex-puissances coloniales) au pays pauvre!


Et parce que la démocratie passe forcement par la liberté, les mentalités doivent changer.Et nous avons l'espoir d'y arriver,d'arriver au bout de nos rêves.Et pour un tel espoir, notre pays et toute l'Afrique a besoin d'hommes et de femmes de conviction,capable de susciter un débat constructif capable d'orienter l'action de développement.Pour y arriver nous devons êtres libres.Nous irons chercher la liberté où qu'elle se trouve.Telle est notre conviction pour une Afrique meilleur!




25126_1263731074303_1260517361_30611212_2430398_n.jpg

Répression d'une révolte en côte d'ivoire au début du XX ème siècle.


Ceux qui rejettent la mondialisation ignorent que le processus qu'ils veulent bloquer,voire inverser, ne connait ni instigateur, ni patron, ni chef de gouvernement que l'on pourrait tenir pour responsable.C'est peut être parce qu'ils sentent ce caractère impersonnel de la mondialisation que les manifestations sont aussi violentes", Thomas SCHMID.

21:36 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.