topblog Ivoire blogs

10/01/2011

La farce politique de Ouattara et de "sa" communauté internationale.

Résistance et obéissance, voilà les deux vertus du citoyen. Par l’obéissance il assure l’ordre ; par la résistance il assure la liberté. ALAIN (Émile-Auguste Chartier, dit)


Le 28 Novembre 2010: l e refus de Ouattara d'accepter les résultats des élections manquent de signer l’arrêt de mort de la Démocratie que les ivoiriens s"efforcent de bâtir depuis cinquante ans. S’interroger le pourquoi de cette situation revient à s’interroger sur l'acharnement politique et médiatique contre le régime légal et légitime de Laurent Gbagbo. La dite communauté internationale fait bloc derrière un homme qui a cru arriver au pouvoir grâce au pillage systématique des voix des ivoiriens.


L’idiotie politique de Ouattara, le leader de ce qu'il convient désormais d'appeler les RDRebelle, fut, pour ainsi dire, la clé du succès de Laurent Gbagbo : son expérience a séduit des citoyens désabusés, initialement étrangers aux idées autonomistes du vote ethno-tribal. Par contre le comportement de Ouattara s’apparente, en effet, à celui du bouffon de la tradition : il ne respecte rien ni personne, pas même la sacralité de la vie humaine, son irrévérence est à la mesure de l’irresponsabilité qu’on lui prête et ses menaces sont d’autant plus inefficaces qu’elles visent à amener le peuple à se faire harakiri juste pour que lui, le messie de la communauté internationale, s'installe au palais.

Avec lui, la pratique politique est essentiellement du spectacle.

La conséquence est que l'on est confronté de plus en plus à des manifestations subversives des soutiens de Ouattara.

Après le brouillage du signal de la télévision nationale ivoirienne sur les satellites qui la diffuse en Europe et dans le reste du monde, la création de la radio pirate Rhdp Fm, les pirates de la France et des USA se sont attaqués au site internet de la télévision.


pitate11.jpg


Heureusement en Côte d'Ivoire la réalité dépasse la fiction, aussi satirique soit-elle.Il nous faut résister,c'est le seul moyen de se prémunir contre le spectacle dramatique que certains veulent voir jouer dans notre pays. L’idiotie en est le ressort. On pourrait penser que pour Ouattara les ivoiriens et ses propres militants, sincèrement engagés et souvent même de bonne foie, dans cette entreprise de forçage du pouvoir, sont des "idiots utiles" .Mais que non ! Les Ivoiriens ne sont pas dupes. Ils voient ce qui se passe.Ils savent.Mais ils regardent...patiemment. Car Ouattara et la dite communauté internationale sont engagés sur un mode ludique.

Restons forts,justes et sur nos gardes.C'est notre ligne de conduite,notre responsabilité de ne pas abandonner maintenant.Nous qui croyons encore à l’action politique dans toute sa noblesse. 

Tout cela n’est en réalité qu’une vaste farce subversive de très mauvais goût et une farce d’impuissance.

13:03 | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Avec Ouattara, la pratique politique est essentiellement du spectacle.

Écrit par : Mohamed Radwan | 10/01/2011

Les commentaires sont fermés.