topblog Ivoire blogs

28/05/2011

D'éminents intellectuels libéraux proposent des stratégies de sortie de crise pour la Côte d'ivoire

La Côte d’Ivoire endeuillée et meurtrie doit aujourd’hui trouver la force d’avancer dans la réconciliation, le pardon, la reconstruction et la construction. Plusieurs voies s’offrent à elles.

171015_178937318806297_100000700896085_470874_559220_o.jpg

Lire la suite

17:14 | Commentaires (2) |  Facebook | | |

25/05/2011

« Ils ont regardé sa carte d’identité et l’ont abattu. » : Amnesty International accuse l'ONUCI de négligence criminelle relativement aux massacres de Duekoué perpetrés par les FRCI de Ouattara

Côte d’Ivoire. Les deux camps sont responsables de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité

Ce document, intitulé « Ils ont regardé sa carte d’identité et l’ont abattu. » Retour sur six mois de violences post-électorales en Côte d’Ivoire, qui contient des témoignages choquants de victimes et de témoins de massacres, de viols et de chasses à l’homme, conclut que les forces fidèles aux deux camps ont commis de graves violations du droit international humanitaire.

images.jpg


Lire le rapport (en anglais) : http://www.amnestyinternational.be/doc/IMG/pdf/3260_Cote_dIvoire_complete_web.pdf

Lire la suite

12:59 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Reporters sans frontières : Assassinat de journalistes en Côte d'ivoire

Un journaliste assassiné, un journal d’opposition traqué, les règlements de compte se poursuivent en Côte d’Ivoire

Le 13 avril 2011, en marge d’un entretien sur l’affaire Guy-André Kieffer, Reporters sans frontières a appelé les nouvelles autorités ivoiriennes à respecter la liberté de la presse et à ne pas remettre en cause les acquis en la matière (loi sur la dépénalisation des délits de presse, acceptation de la presse d’opposition, etc).Nous savons que nous sommes attendus. Le président Ouattara tient à ce que chaque journaliste puisse faire son travail sans être inquiété", avait affirmé Ally Coulibaly,ambassadeur de Côte d’Ivoire en France.Force est de constater que le sieur Ouattara ne contrôle pas ses propres éléments qui sont devenus des seigneurs de guerres qui continuent vols et exécutions sommaires,avec le soutient de supplétifs issues de la jeunesse du RDR.C'est le lieu d'appeler monsieur Ouattara à prendre les mesures nécessaires pour que cessent ces agissements qui à bien n'y regarder ne sont bénéfiques ni pour lui même ni pour les populations ivoiriennes.

A lire la déclaration de Reporters sans frontières.

rsf.jpg

Lire la suite

11:25 | Commentaires (0) |  Facebook | | |