topblog Ivoire blogs

24/09/2011

L’Europe souffre-t-elle d’un « déficit démocratique » ?

Selon Justine Lacroix, les institutions européennes ne sont pas et ne peuvent pas devenir un espace politique de débat démocratique aussi achevé et vivace que celui des États-nations. L’extension et l’universalisation de droits homogènes pour tous les citoyens européens constituent en revanche le principal apport démocratique de l’Union européenne, qui pourrait, si l’Europe résiste à la tentation du repli sur soi, servir de modèle ou d’exemple au reste du monde.

Justine Lacroix est professeur de sciences politiques à l’université libre de Bruxelles. Spécialiste des questions européennes.




Vous dites que l’indifférence de l’opinion publique vis-à-vis des débats européens ne met pas en cause le caractère démocratique des institutions européennes...




La construction européenne est-elle porteuse de liberté et de principes démocratiques ?





Comment davantage démocratiser l’Europe ?





La coopération économique va-t-elle permettre une extension universelle des droits ?





Entretien réalisé dans le cadre du Forum « Réinventer la démocratie » à Grenoble les 8, 9 et 10 mai 2009.

19:37 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.