topblog Ivoire blogs

25/03/2014

Blé Goudé à la CPI : l’échec de la stratégie des pro-Gbagbo

Depuis 2011, LIDER répète à l'envi que le cœur du problème n'est pas que Laurent Gbagbo (chef des Fds) soit incarcéré à La Haye, mais qu'il soit le seul à y être. Partant du principe que l’on ne fait pas une guerre seul et que ce sont les chefs qui sont poursuivis par la juridiction internationale, LIDER a constamment réclamé que messieurs Ouattara (chef des Frci) et Soro (chef des Fafn) soient eux aussi traduits devant la cour pénale internationale.

blé goudé,cote d'ivoire,cpi


Ayant comme souvent plusieurs trains de retard, certains supporters de l’ancien président, communément désignés comme des «pro Gbagbo», n’ont eu de cesse d’insulter LIDER et son président, les traitant de tous les noms d’oiseaux et les accusant de traîtrise parce qu’ils ont toujours refusé de se joindre au concert des vindicatives lamentations et vaines manifestations dansantes organisées en Europe pour «exiger» la libération de leur mentor. 

C’est avec surprise teintée de soulagement que nous constatons aujourd’hui, suite au transfert à La Haye d’une autre personnalité du régime déchu, que les incantations «Libérez Gbagbo» se sont tues et que les pourfendeurs d’hier reconnaissent enfin, avec deux ans et demi de retard, la pertinence de la stratégie de LIDER, qui consiste à plaider pour une attitude cohérente et transparente de la Cpi et pour la livraison à la justice internationale des chefs de guerre des deux camps. 

Certes, aucun d’eux ne va encore aussi loin que le parti au flambeau qui, depuis le début, réclame fermement et clairement le transfert de M. Ouattara. Peut-être qu’ils le feront en 2016 ou en 2017 ? Mieux vaut tard que jamais.

LIDER News

15:33 | Commentaires (0) |  Facebook | | |