topblog Ivoire blogs

08/06/2011

Communiqué des avocats de Laurent Gbagbo, famille et proches

Pendant deux semaines, les Avocats Ciré Clédor LY (Barreau de Dakar -Avocat inscrit sur la liste des conseils de la Cour Pénale internationale et du Tribunal Pénal International pour le Rwanda), Lucie Bourthoumieux (Barreau de Paris) et, Jean Serges Gbougnon, DAKO Zahui Toussaint (Barreau de Cote d’ivoire), ont sillonné la Cote d’ivoire pour assister le Président Laurent Gbagbo, son épouse, son fils, ses amis ainsi que ses collaborateurs assignés à résidence depuis le 11 avril 2011.

images222222.jpg



Lire la suite

09:24 | Commentaires (1) |  Facebook | | |

25/05/2011

Reporters sans frontières : Assassinat de journalistes en Côte d'ivoire

Un journaliste assassiné, un journal d’opposition traqué, les règlements de compte se poursuivent en Côte d’Ivoire

Le 13 avril 2011, en marge d’un entretien sur l’affaire Guy-André Kieffer, Reporters sans frontières a appelé les nouvelles autorités ivoiriennes à respecter la liberté de la presse et à ne pas remettre en cause les acquis en la matière (loi sur la dépénalisation des délits de presse, acceptation de la presse d’opposition, etc).Nous savons que nous sommes attendus. Le président Ouattara tient à ce que chaque journaliste puisse faire son travail sans être inquiété", avait affirmé Ally Coulibaly,ambassadeur de Côte d’Ivoire en France.Force est de constater que le sieur Ouattara ne contrôle pas ses propres éléments qui sont devenus des seigneurs de guerres qui continuent vols et exécutions sommaires,avec le soutient de supplétifs issues de la jeunesse du RDR.C'est le lieu d'appeler monsieur Ouattara à prendre les mesures nécessaires pour que cessent ces agissements qui à bien n'y regarder ne sont bénéfiques ni pour lui même ni pour les populations ivoiriennes.

A lire la déclaration de Reporters sans frontières.

rsf.jpg

Lire la suite

11:25 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

10/05/2011

Revenir à la raison

«Libérez Gbagbo !» «On veut Gbagbo!» «Pas de négociations sans Gbagbo!» «C’est Gbagbo le président !» «Yao N’Dré est un traitre !»



Que d’injonctions péremptoires et d’accusations virulentes sont entendues et lues ci et là depuis la capture de Laurent Gbagbo par l’armée française, sa remise aux troupes de Ouattara et sa séquestration illégale à Korhogo. Et l’arrêt rendu hier par le Conseil constitutionnel, qui proclame Alassane Dramane Ouattara président de la république de Côte d’Ivoire, n’est pas venu calmer l’intense vague de révolte qui anime les partisans de Laurent Gbagbo, qu’ils soient Ivoiriens ou pas, loin de là !

229238_203112096394099_100000859291845_520260_6498449_n.jpg

Lire la suite

16:16 | Commentaires (0) |  Facebook | | |