topblog Ivoire blogs

21/05/2012

Mamadou Koulibaly:"Sous Ouattara, la Côte d’Ivoire va très mal"

Après un an d’exercice du pouvoir suprême, à la tête de l’Etat, Alassane Ouattara a-t-il réussi son pari de stabiliser la Côte d’Ivoire et de la remettre sur les rails ? Qu’en est-il du chômage, de la sécurité, de la justice, de l’équité, du favoritisme, du sectarisme ? Où en est exactement la réconciliation nationale ? Le savoir-faire du chef de l’Etat en matière de gouvernance et de gestion, est-il contesté alors qu’il devrait avoir le satisfecit de toute l’opposition ? Pour répondre à ces questions, nous avons demandé au président de LIDER, le professeur Mamadou Koulibaly de dire ce qu’il en pense. Président de la précédente Assemblée nationale alors qu’il était vice-président du FPI, le parti de Laurent Gbagbo, l’agrégé des sciences économiques est tout sauf un démagogue. Il a le mérite de sortir des vérités sans se soucier des qu’en dira-t-on. Dans cette interview, le président Alassane Ouattara en prend pour son grade. Pour le chef de LIDER, il n’a strictement rien fait en un an. Démonstration à l’appui. La France ne trouve pas non plus grâce à ses yeux, qu’elle soit sarkozyste ou hollandiste. Koulibaly bouscule tout et nous fait dire à AFRIQUEDUCATION qu’il est un empêcheur de tourner en rond, tel qu’on en voudrait dans chaque pays africain.

Lire la suite

07:56 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

17/05/2012

La problématique de l’opposition en Côte d’Ivoire

Le rôle de l’opposition pourrait être de compter les fautes commises par Ouattara et son gouvernement RHDP mais chaque échec des gouvernants représenterait alors des misères et des injustices dont la victime reste le peuple de Côte d’Ivoire. Une opposition responsable ne peut pas avoir comme programme unique de tout mettre en œuvre pour que le gouvernement échoue. Cela n’empêche pas la critique des politiques, mais cette critique doit s’accompagner de propositions. Au-delà, le rôle de l’opposition est de veiller à ce que les dirigeants n’abusent pas de leur pouvoir pour opprimer les populations.

 

 L’opposition existe-elle dans notre pays ? 


Après la débâcle électorale des présidentielles et des législatives, les forces précédemment rassemblées dans le CNRD et qui sont allées aux élections sous le label LMP ont éclaté, sans doute faute de ne plus avoir de président, ni de majorité, ni de rêve, ni de courage. Pendant dix ans, il n’y a eu aucune cohérence d’ensemble dans ce bloc, le chef de l’époque préférant diviser les siens pour mieux régner sur eux. Ces coalitions tenaient  dans la seule perspective électorale et n’avaient ni statuts officiels, ni organisations opérationnelles permanentes. Elles ont donc volé en éclats après les élections présidentielles et la crise qui s’en est suivie. Aujourd’hui, elles ne constituent plus une opposition homogène.  

Lire la suite

12:56 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

04/05/2012

Conférence débat sur le marché par Audace Institut Afrique

Audace Institut Afrique Aia organise une conférence-débat ce samedi 05 mai 2012, à l' Université de l'atlantique (campus 2) à partir de 9H sur le thème : le marché : mythe libéral ou réalité anthropologique?
Conférencier: Nicolas Madelénat Di Florio

Première conférence de Nicolas Madelénat Di Florio avant le debut de la formation catallaxie ce lundi 7 Mai.

 

419986_362583777108316_100000700896085_1159760_1313635857_n.jpg


19:11 | Commentaires (1) |  Facebook | | |