topblog Ivoire blogs

25/03/2014

Blé Goudé à la CPI : l’échec de la stratégie des pro-Gbagbo

Depuis 2011, LIDER répète à l'envi que le cœur du problème n'est pas que Laurent Gbagbo (chef des Fds) soit incarcéré à La Haye, mais qu'il soit le seul à y être. Partant du principe que l’on ne fait pas une guerre seul et que ce sont les chefs qui sont poursuivis par la juridiction internationale, LIDER a constamment réclamé que messieurs Ouattara (chef des Frci) et Soro (chef des Fafn) soient eux aussi traduits devant la cour pénale internationale.

blé goudé,cote d'ivoire,cpi


Ayant comme souvent plusieurs trains de retard, certains supporters de l’ancien président, communément désignés comme des «pro Gbagbo», n’ont eu de cesse d’insulter LIDER et son président, les traitant de tous les noms d’oiseaux et les accusant de traîtrise parce qu’ils ont toujours refusé de se joindre au concert des vindicatives lamentations et vaines manifestations dansantes organisées en Europe pour «exiger» la libération de leur mentor. 

C’est avec surprise teintée de soulagement que nous constatons aujourd’hui, suite au transfert à La Haye d’une autre personnalité du régime déchu, que les incantations «Libérez Gbagbo» se sont tues et que les pourfendeurs d’hier reconnaissent enfin, avec deux ans et demi de retard, la pertinence de la stratégie de LIDER, qui consiste à plaider pour une attitude cohérente et transparente de la Cpi et pour la livraison à la justice internationale des chefs de guerre des deux camps. 

Certes, aucun d’eux ne va encore aussi loin que le parti au flambeau qui, depuis le début, réclame fermement et clairement le transfert de M. Ouattara. Peut-être qu’ils le feront en 2016 ou en 2017 ? Mieux vaut tard que jamais.

LIDER News

15:33 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

25/11/2011

Invaincu

25.jpgInvictus est un court poème de l'écrivain William Ernest Henley qui fut cité à de très nombreuses reprises dans la culture populaire et qui contribua à le rendre célèbre. C'est le poème préféré de Nelson Mandela.

Le titre latin signifie « invaincu, dont on ne triomphe pas, invincible » et se fonde sur la propre expérience de l'auteur puisque ce poème fut écrit en 1875 sur son lit d'hôpital, suite à son amputation du pied. À l’origine, ce poème ne possédait pas de titre, celui-ci fut ajouté par Arthur Quiller-Couch en 1900.

Un appel du cœur et de la raison,pour tous ceux qui souffrent et espèrent des lendemain meilleurs pour notre pays,pour l'Afrique






INVICTUS

Dans les ténèbres qui m'enserrent
Noires comme un puits où l'on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient
Pour mon âme invincible et fière.

Dans de cruelles circonstances
Je n'ai ni gémi ni pleuré
Meurtri par cette existence
Je suis debout, bien que blessé.

En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l'ombre de la Mort
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur.

Aussi étroit soit le chemin
Nombreux, les châtiments infâmes
Je suis le maître de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme.


William Ernest Henley (1843-1903)

17:11 | Commentaires (0) |  Facebook | | |

04/07/2011

Côte d’Ivoire:Les forces nouvelles prises au piège de la CPI?

Le porte-parole des forces nouvelles, Sidiki Konaté s’est opposé samedi à des enquêtes de la Cour Pénale Internationale sur la crise armée qu’a connue le pays depuis son déclenchement en 2002.

« Les enquêtes doivent être menées à partir des vraies origines de la crise se situent à partir de la période où Laurent Gbagbo a refusé de se plier au verdict des urnes », a-t-il souhaité lors d’un meeting dit de réconciliation dans la ville natale de l’épouse du Président Gbagbo.

Une mission de la CPI séjourne depuis le 28 juin afin de préparer le terrain en vue d’éventuelles enquêtes sur les allégations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis durant la période post-électorales.

ocampo-bensouda.1291395603.jpg

Un appel à témoin a été lancé depuis le 16 juin par le bureau du Procureur de la CPI. Selon certaines indiscrétions, plusieurs témoins souhaiteraient un élargissement de la période sur laquelle porteront les investigations.

Il faut rappeler que la situation en Côte d'Ivoire faisait l'objet d'un examen préliminaire du bureau du Procureur de la CPI depuis 2003,même si aucune enquête n'avait été officiellement ouverte par la juridiction.En effet, la Cour a compétence à l’égard de la situation en Côte d’Ivoire en vertu d’une déclaration que le Gouvernement ivoirien a déposée le 1er octobre 2003 au titre de l’article 12‐3 et par laquelle il accepte la compétence de la Cour à partir du 19 septembre 2002.Au lendemain des événements de septembre 2002 qui avaient conduit à l'implosion du pays, la crise ivoirienne avait notamment fait l'objet d'un rapport accablant d'une Commission d'enquête mandatée par les Nations unies, qui mettait en exergue les "nombreuses violations des droits de l'homme, du droit international humanitaire ainsi que des actes constitutifs de crimes contre l'humanité" perpétrés en Côte d'Ivoire.


cote-divoire.1291395705.jpg

La CPI est le premier tribunal international permanent chargé de poursuivre des auteurs de crimes de guerre, de crimes contre l`humanité et de génocides commis depuis 2002.
De nombreuses exactions ont été commises sur les populations vivant dans le centre, le nord et l’ouest du pays par les hommes de Ouattara. Le Procureur Ocampo avait déjà affirmé que "toute violence massive pendant les élections" équivaudrait à "un billet pour le tribunal de La Haye". Mias les ivoiriens ne se font aucune illusion face à une justice internationale qu’ils considèrent comme étant aux ordres des grandes puissances.Les mandats d'arrêts contre El Béchir et Khadaffi auront fins de convaincre que la CPI est plus épouvantail du Conseil de Sécurité de l'ONU contre les petites États récalcitrants plutôt comme une véritable Cour de Justice.
La CPI est donc attendu au tournant pour confirmer la méfiance des uns et des autres ou alors les infirmer.Osera t-elle inculper les chefs de guerre de la rébellion ivoirienne (qui font maintenant figure de bande de robins des bois) voire Ouattara lui même dont les hommes se sont rendus coupables de graves exactions et génocide ou alors se contentera t-elle de jeter l’opprobre sur les vaincus du 11 Avril 2011 ?

16:18 | Commentaires (1) |  Facebook | | |