topblog Ivoire blogs

11/06/2011

ADO DESILLUSION,Chronique d'un régime mal parti

ADO DESILLUSION,Chronique d'un régime mal parti


<< La défaite peut se révéler une délicieuse attente quand on sait comment préparer sa revanche. >>,CINCINNATUS,Homme d’État de la Rome antique (-Ve s.)


FireShot capture #007 - 'WWW_GBAGBO_CI __ LIBEREZ LAURENT GBAGBO' - www_gbagbo_ci.jpg


Je regarde toujours avec un certain amusement les cortèges de femmes et d'enfants qui crient a tue tête "AdoSolutions".Trois semaines après l'intronisation de Ouattara et deux mois après l'enlèvement de LG que reste til de la "rebellution" de celui qui était le voisin de Obama(comme si cetai la fin du monde) au dîner de clôture du G8?
Le temps des slogans et des promesses est passé.Les ivoiriens sont impatients de voir Ouattara au travail.Mais entre une situation de non État ou les chefs de guerres font la loi et le vaste cartel qui la porter au pouvoir,la tache du boucher de sindou comme l'appelle très affectueusement les partisans de LG,relève de plus en plus de la gageure et de la farce politique.C'est l'histoire d'un homme qui voulait être chef d’État a tout prix(15 000 morts et un pays a genou) et qui a réussit.Un homme qui dit ne rien devoir a personne sauf aux ivoiriens.

La CROIX ROUGE INTERNATIONALE, AMNESTY INTERNATIONAL et HUMAN RIGHT WATCH,l'ONU,RSF et bien d’autres organisations internationales de défense des droits de l’homme relèvent chaque jour des exactions des milices ouattaristes contres les populations civiles.Pendant ce temps l'économie tourne au ralentit,l'administration patauge encore dans les débris des pillages en règles organisés par les hommes forts du Golf,80% des effectifs des FDS-CI n'ont pas rejoint leurs casernes et leurs unités,les prix des dentées sont toujours aussi élevés.Bref autant dire qu'aucune visibilité ne se profile à l’horizon,le diner au G8 n'aura servit à rien.Dans le même temps il grogne déjà dans les rangs des forces de ouattara lassés d'attendre leur pécule qui n'arrive pas.

Les Ivoiriens épris de paix et de liberté doivent donc raison garder.Ce régime mourra de lui même car bâti sur pillages,assassinats,mensonges et surtout incompétences! Charles de GAULLE disait que "les exigences d’un grand peuple sont à l’échelle de ses malheurs".
Nous sommes aujourd’hui des hommes et des femmes plus exigeants que jamais.Soyons les messagers d’une volonté forte, des Ivoiriens et des Africains porteurs d’une espérance qui ne se démente jamais.

La Côte d’Ivoire nouvelle que remettrons bientôt sur pied ne peut résulter que d’une nouvelle volonté politique commune. Ne pas démissionner devant une pareille tache implique certes un grand effort tant individuel que collectif. Mais cet effort est tout simplement le prix du futur.

15:47 | Commentaires (0) |  Facebook | | |